L'ovni de MAGE au Brésil

Le 12 Mai 2020 un ovni se serait écrasé dans la périphérie de la ville de Magé près de Rio de Janeiro au Brésil.



L'événement a vite été classé mais il y a eu de nombreux témoins ayant filmé le soir même trois ovnis dans le ciel, dont l'un d'eux changea de couleur (il passa de bleu au rouge) et tomba brusquement dans la forêt. Il est possible qu'il ait été abattu par l'Armée Américaine avec une technologie au laser...


Cela eu lieu près de l'usine IMBEL (usine fabricant du matériel d'armement). Des explosions ont été entendues en provenance du lieu supposé du crash, et un ballet d'hélicoptères de l'Armée Brésilienne ainsi que des passages de camions militaires Brésiliens, des militaires Américains auraient aussi été vus dans ce secteur. D'après les sources citées plus bas, l'engin se serait crashé dans la forêt, des morceaux seraient tombés dans le torrent en contre-bas de la forêt de Magé, une entité non humaine aurait été tuée, et 2 autres capturées. Les restes de l'engin ont vite été enlevés. On peut voir sur place des arbres dont la cime des troncs a été coupée sur la hauteur, et des marques évidentes de passages d'engins lourds à proximité du torrent et autour de l'usine. Un employé de l'usine qui se serait approché de l'endroit serait décédé par la suite à l'hôpital.

La thèse officielle est qu'il ne s'est rien passé à Magé. Les explosions seraient dues à une fête qui aurait eu lieu à l'usine pendant la nuit, sans les employés...(!) et en mai alors que la fête a lieu habituellement en juillet ...(?) - A chacun de voir ce qu'il en pense....





Lieu du crash "près de la Montagne le Doigt de Dieu" à MAGE


***

LIRE sur cette affaire l 'excellent ARTICLE DE L'ACADEMIE D'UFOLOGIE  
écrit par Jacky Kozan le 12-06-2020



Vous pouvez télécharger le document PDF ICI 

Pour information le tableau des crashs d'ovnis allégués ICI 

***

ARTICLES DE LINDA MOULTON HOWE 

ARTICLE N° 1 en entier de l'ufologue Linda Moulton Howe (mettre en français à l'ouverture de la page) ICI

Extrait :


Cinq témoins oculaires ont décrit avoir vu d'abord deux puis quatre hélicoptères militaires poursuivant un OVNI rougeoyant qui a heurté une ligne électrique et qui a fini par s'écraser sur le côté nord-est de Mage, près de Guapimirim.
Le Centre de lancement d'Alcântara (en portugais : Centro de Lançamento de Alcântara , CLA) est un centre de lancement de satellites de l'Agence spatiale brésilienne situé dans la ville d'Alcântara, sur la côte atlantique nord du Brésil, dans l'État du Maranhão. Il est exploité par l'armée de l'air brésilienne (Comando da Aeronáutica, CLA. ).Au début de 2018, le gouvernement brésilien a offert la possibilité d'utiliser le port spatial à plusieurs entreprises américaines.
Selon les habitants, le site présumé de l'écrasement de l'OVNI se trouvait près de la rivière Soberbo qui traverse la région de Guapimirim, au nord-est de Mage, au Brésil.

L'un des amis de Trajano est Arthur Neto, consultant en informatique et chercheur sur les OVNI à Rio de Janeiro, au Brésil. Arthur s'est rendu dans le quartier d'IMBEL et a parlé avec une trentaine de personnes. Cinq d'entre elles avaient vu des hélicoptères poursuivant l'OVNI rouge et ont entendu un bruit fort qu'elles croyaient être le crash de l'OVNI à l'est d'IMBEL, près de la rivière Soberbo.

(Cette conversation serait une audio d'une communication radio militaire entre l'Armée Brésilienne et les Chefs d’État Major des Armées)

Lissa (la traductrice): "OK, chronologie :

7:06 Début de la communication par radio entre l'équipe militaire, "bases 1, 2, 3 et 4" ... bruit radio ... numéro 4 confirme l'arrivée à la station, la base d'Alcantara confirme les dégâts de l'objet avec un "tir américain".

Linda Moulton Howe : QUE COMPRENEZ-VOUS PAR "TIR AMÉRICAIN", LISSA ? LISSA : Non.

LMH : VOUS NE COMPRENEZ PAS ?

LISSA : Non, je ne comprends pas.

LMH : CONTINUEZ AVEC LE RESTE DE LA TRADUCTION QUE VOUS AVEZ EN ANGLAIS DU PORTUGAIS ?

LISSA : OK, 7:17 Confirmez si il a été abattu. Bruit radio, pas compréhensible.

7:26 – 07:30 Confirmer la position.

Se rendre sur place. Vous aurez besoin de 3 ou 4 équipes.

Il y a trop de matériel à collecter !

Vous devez prendre la petite route.

7:31 Avez-vous compris la base 2 ?

7:32 Par la petite route, il n'est pas possible de descendre !

7:40 Avez-vous bien reçu la base 3 ?

7:37 (en dehors de la séquence ?)

Il n'a pas d'apparence humaine.

Avez-vous compris ?

7:40 Bruit radio ... il n'y a que ça,

il n'y en a plus ! Plus de bruit radio !

7:45-7:47 Les autres étaient dans un tel état que nous ne pouvons prendre que ceux qui sont ici.

7:50 Avez-vous compris la base 2 ? audio confus ... pas très clair et déformé.

Ils parlent de vêtements.

7:54 Allez avec la protection, personne n'y va sans pour

toucher ces choses !

7:58 Ces corps ne sont pas des humains ! Terminé !

On ne peut pas toucher à ces choses !

8:03-8:08 Pas compréhensible.

8:08 à 08:11 Il parle d'abattre un drone.

8:12 Confirmez si l'équipement a été démonté !

8:13 Capturez l'équipement abattu. Le drone doit aussi être amené à la base, terminé !

8:15 Le camion descend par la petite route ! Terminé !

8:20 Positif, base 4, Terminé !

8:23 Allez-y doucement, par pièces, jusqu'à l'usine et là nous verrons ce qu'il faut faire ! 8:28 Il faut le prendre en camouflage, Terminé !

8:35 ... la voix de la radio est déformée ..., tout est cassé, endommagé, et il n'y a aucun moyen de le mettre là. Il y a d'autres corps à l'intérieur. Je n'ai jamais vu une telle chose ! Cette chose n'est pas un être humain !

8:45 Comprenez-vous la base 2 ?

8:46 N'approchez pas sans vêtements appropriés, attendez qu'il arrive ! Prenez-le comme il est !

8:52 Le terrain est protégé, fermé, couvrez bien tout pour que rien ne soit vu, avez-vous compris ?

8:57 Bruit de radio.

9:05 Récupérez tous les téléphones portables du gardien, vous m'avez bien compris ? Ne permettez à personne d'enregistrer quoi que ce soit, vous avez compris ?

9:13 J'ai bien reçu, base 2.

9:15 Base 1, la société américaine d'Alcantara se rend sur la position de la base et va récupérer les objets, vous m'entendez ?

9:22 Il s'agit d'opérer dans le cadre du "protocole auguia".

QUE SIGNIFIE "PROTOCOLE AGUIA" ?

A. G. U. I. A. signifie... Cela signifie "aigle" ? Cela signifie donc que tout cela doit fonctionner dans le cadre du "protocole de l'aigle" ?

LISSA : Oui.
(Voir plus bas la traduction de la même vidéo presque similaire)


Livre de Leslie KEAN : "Ovnis, des Généraux, des pilotes, des officiels parlent" 



ARTICLE N° 2 en entier de l'ufologue Linda Moulton Howe (mettre en français à l'ouverture de la page) ICI

Extrait :

Page 1 : Lettre de source militaire de l'armée brésilienne présumée à propos d'un crash d'OVNI et de grandes entités humanoïdes récupérées près de Magé, Brésil.

« Lorsque les militaires américains sont arrivés à l'endroit où l'objet était tombé, ils ont vérifié qu'il y avait trois « intrus » dans le vaisseau endommagé… avec des caractéristiques humanoïdes d'environ 6,6 pieds de hauteur dans la région de Chacara dos Entrerios dans la municipalité de Guapimirim -RJ, près de la rivière Soberbo, Brésil. ” (...)

Cinq témoins oculaires ont déclaré à Arthur Neto que les deux premiers puis quatre hélicoptères militaires chassaient un OVNI rouge et brillant dans le ciel au-dessus de Mage entre 1 et 3 heures du matin le 12 mai 2020. De plus, Arthur insiste sur le fait que les résidents à qui il a parlé à Mage ont décrit l'OVNI chassé par les hélicoptères alors qu'il survolait la compagnie IMBEL à l'ouest de Mage jusqu'à la région nord-est de Mage près de la rivière Soberbo.

Y a-t-il eu plus d'une rencontre entre des militaires américains et brésiliens et un ou plusieurs ovnis? (...)

7) Le général américain John Raymond, chef de l'American Space Command, a déployé 20 soldats des forces spéciales sur le site du crash d'OVNI.

«Le Département de la défense des États-Unis a ensuite ordonné au général John Raymond de déployer 20 soldats des forces spéciales (américaines) dans cette région, soit 10 de l'US Space Force et 10 du Space Aggressor 26th Squadron commandé par le capitaine Barnes.» (...)



La même communication entre militaires Brésiliens (N°1) sur cette vidéo de Pascal Treffainguy : 




(fuite audio de l'opération de capture de l'OVNI à Magé apparemment extraterrestre) - Retranscription de Manu Alteirac :

A: Personnelle sur le site.

B: Interlocuteur hors site

A - Nous sommes arrivés à la station et le (...) a confirmé qu'il y avait une prise de vue confirmée de l'objet avec des impacts de tir américains.

B - Confirme-le! La cible est descendue, terminée.

A - Est en position, nous en aurons besoin de trois sur quatre, il y a beaucoup de choses (...) fini (Fini c'est la traduction du mot "Over" dans le langage militaire par radio ce qui veut dire en fait: A vous de parler.

- (inaudible!),

- Confirmé.

A ou B - Regardez, vérifiez cela. Vérifiez les vêtements, personne ici n'a de vêtements appropriés comme nous.

A - Cette chose est (nao é de gente), une expression qui pourrait être traduite en: "vraiment bizarre" ou "ça n'a pas l'air naturel" ou même "hors de ce monde"

A - Il n'y a aucun moyen que je mette la main sur ce s ** t

B - Faites attention à ce que vous dites, BR écoute. 610 (ou quelque chose) a déjà éliminé un drone ici. (Sous entendu défense de l'objet ayant détruit un drone militaire ou quelques chose de militaire).

B - L'équipement est éliminé ? (sous entendre hors d'état de voler) stop (...)

A - Positif, stop

B - Nous verrons ce que nous pouvons faire, nous devons le prendre avec du camouflage (sous entendre avec discrétion) , stop (...)

A - Tout est froissé, mais il y a des corps à l'intérieur, je n'ai jamais vu ça!
Ce ne sont pas des humains !
B - Ne vous approchez pas sans vêtements appropriés. Portez-le comme vous pouvez, emmenez-le dans le patio (...). Ramassez tous les téléphones portables (sous entendu pas de témoin avec vidéo/audio etc...), copiez-vous ? (ce qui veux dire, j’attends votre réponse à ce sujet et l'affirmation. (c'est du langage et code militaire par radio)

B - Ne laissez personne enregistrer ceci, copiez-vous?

A - Copié!

B - Le (...) Alcantara américain... ( Avion cargo surement) ...va le disloquer (Sous-entendre va le démanteler) de sa propre position pour le retrait des objets, copier?

A ou B- C'est de modifier au sein des protocoles (…)

( A priori c'est un objet secondaire entourant un plus gros qui a eu des problèmes ou a été abattu.)

Les choses certaines:

- a) Il y a eu plusieurs lumières dans le ciel.

- b) Il y a eu plusieurs tirs de très gros calibre après le crash sur le site du crash. Des vidéos (avec audio de déflagration de gros calibres) en attestent. Je dit bien APRÈS LE CRASH pas avant ou pendant.

- c) Il y a des centaines voir des milliers de témoins du vol et du crash.

Moins certaines:

- 1) La Mairie a fermée (en fait l'armée) une grande zone sous couvert d'épidémie de coronavirus.

- 2) L'astronef a été récupéré ainsi que au moins 3 corps.

- 3) Il y a eu des communications entre au moins un soldat et sa femme (car le soldat s'est rappeler de l'affaire de Varghinia et a eu peur de mourir par quelque cause que ce soit).

- 4) Il y a eu communication de l'armée Brésilienne dont j'ai mis la traduction et le lien audio.

- 5) La sécurité de l'usine d'armement juste à coté du crash dit que tout va bien il ne s'est rien passé.

- A priori les ovnis survolaient un lieu (l’île du Gouverneur) au sud de Rio là où ce trouve un port militaire ou un site militaire maritime avec des bateaux de la marine Française Américaine Brésilienne et aussi un tout nouveau sous-marin Nucléaire (Scorpène) Franco Brésilien. (peut-être y a t'il des problèmes avec le Sous-Marin...)

- Les rues de Magé sont barrées par la police et la police militaire.

- Un corps a été retrouvé et des êtres ont fuit le crash.

- Il y a a priori une photo aux rayon x du corps de l'être tué a fuité ...

- Il y a des photos d'ovni déclassifies par le gouvernement Brésilien qui sont en train de sortir.

Voir : Dossiers Brésiliens déclassifiés.

- Un jet privée a fait la Floride - Magé.

- A priori 3 ou 4 Airbus non immatriculés (civilement parlant) ont fait (Afrique du Sud => Rio) C'est sûrement vérifiable via l'application des trafics aériens, au moins pour le jet privé.

Le français dit:

-"Est-ce que l'on a des preuves formelles" ? : NON" !

- "Est-ce que l'on a suffisamment d'indices et des témoignages multiples et de divers sources proches" ? (militaires, mafia, civile etc...) OUIIII" !

- Il y a eu des manifestations d'Ovni dans le Mato grosso également à Santa Catarina (sud Brésil), aux Vénézuela, et Rio do sole ( pas bien compris le nom) et un autre endroit au sud de Rio.

Il y a eu des convois militaire dans Magé.

- L'ovni serait stocké dans un tunnel. (source de la mafia des favelas).

- L'ovni aurait ripé à travers les arbres (il ne s'est pas écrasé) en laissant une tranchée de plus de 30m.

Communication entre militaires Brésiliens N°2 sur cette vidéo :

La Base Alcantara confirme l’avarie sur l’objet volant, suite au tir américain.

Leader 5 en position.

Tu te délocalises jusqu’au point de chute

On va avoir besoin de 3 ou 4 équipes

Vous devrez descendre par le chemin de terre

Tu as compris leader 2 ?

tu m’entends leader 2 ?

Vous allez trouver 6 corps sur place (…)

Ils ne paraissent pas humains, non, tu as compris ?

Le transport aéroporté (VH) va se poser dans la cour de l’usine (IMBEL) et vous les ramenez - confirmerons s’il y en a plus. Compris Leader 2 ?

Cette merde va entrer dans le transport aéroporté ?

Les combinaisons bactériologiques sont dans le transport

Personne n’en a mis ici pour les ramasser, non.

On n’arrive pas à toucher ce truc, non. Leader 2

Leader 3 rapporte les faits sans injures, BR (quartie général) est à l’écoute.

(régulation du Bataillon) Entendu ?

Leader 10 – On a déjà abattu un drone civil ici. Entendu ?

Leader 4 – ramassez l’équipement abattu, le drone, et ramenez-le à la base. Entendu ? Positif, Leader 4 - A vous.

On est sur le site à l’usine, on regarde ce qu’on peut faire.

Vous devez nous apporter du filet camouflage.

A vous, Leader 3, tu as copié le DA (?) de la Base ?

Copié. Tout est en miettes. On ne peux pas rentrer dedans mais il y a d’autres corps dedans.

Je n’ai jamais vu ça. Merde c’est pas des humains, non !

Excuse-moi Leader 2. On ne peut pas s’approcher sans protection.

Attendez les tenues bactériologiques...

Nouvelle vidéo ci-dessous avec un témoignage inédit du gardien de l'Usine interrogé par des jeunes qui ont filmé avec leur portable.  
Une corrélation avec les déclarations du gardien de l’usine sur la vidéo enquête de Pascal Tréfainguy où il disait aux jeunes que l’être était grand et noir comme lui … ! Le gardien n’a pas pris de photos car il est tombé par terre, celui-ci a été malade et  a vomi toute la nuit. Les pompiers sont venus chercher l’être et l’ont emmené à l’Institut Oswaldo Cruz à Rio. https://fr.wikipedia.org/wiki/Institut_Oswald-Cruz

Pascal Trefainguy a eu des rougeurs au cou après être allé sur le site et l'a fait constater par un médecin qui lui a demandé s’il avait été irradié car cela ne ressemblait pas à une allergie. D’autres gens ont été malades les premiers jours après le supposé crash, (vomissements, etc...voir les premières vidéos) peut-être à cause des radiations de l’engin écrasé. Et un employé de l’usine serait décédé...

Autopsie de l'employé de l'usine
Voir la vidéo à partir de 7 mn 


Excellent livre de Steven Greeer : "Non reconnu..."


Un article de journal Brésilien  parlant d'une "désinfection" menée par l'Armée et le Ministère de la Défense  soi-disant suite au coronavirus ...

 L'action de lutte contre le coronavirus rassemble les forces armées pour aider la commune de Magé
L'armée brésilienne et la marine brésilienne étaient dans la ville mercredi (20), pour mener à bien la planification de la désinfection et de l'assainissement dans les sites d'agglomération de la ville, dans le but de lutter contre la pandémie de coronavirus. L'action aura lieu demain (21), aux Terminaux de Bus et au Centre Piabetá et Magé, au Centre de Traitement de Covid-19 et dans les 24 heures de Santo Aleixo.
Pour lutter contre la propagation du nouveau coronavirus, les forces armées ont intensifié la désinfection des zones communes à plusieurs endroits à travers le pays.
Dix commandements des forces armées renforcent les mesures de sécurité et de prévention contre le nouveau coronavirus du Brésil. L'opération se développe dans toutes les régions du pays afin de prévenir la propagation du virus. Ce sont des activités de sensibilisation de la population, de désinfection des gares routières, de soutien logistique des matériels, de sécurité sanitaire, de campagne de vaccination, de mise en place de tentes, entre autres. L'action compte environ 270 véhicules, 59 navires, 3 avions et plus de quatre mille cinq cent mille militaires de la Marine, de l'Armée et de l'Air Force. L'ensemble de l'opération est coordonné par le ministère de la Défense. (Traduction Google)

"La source de nos informations est indiquée pour chaque parution, mais au cas où l'auteur de vidéos, articles ou photos souhaiterait ne plus les voir figurer sur le site, qu'il nous en avertisse par mail, et nous les retirerons immédiatement"